Download Freewww.bigtheme.net/joomla Joomla Templates Responsive
  • 1
  • 2
  • 3

Ces passereaux de la famille des Laniidés ont une taille faible à moyenne, comprise entre 18 et 25 cm. La queue est assez longue.

Le plumage diffère selon les espèces : il est essentiellement gris et(ou) brun, avec des parties plus ou moins variées de blanc et de noir, quelquefois des tâches roses ou roux-vif. Les femelles et les juvéniles sont plus ternes que les mâles - assertion mieux assurée - et gardent souvent des rayures transversales. Le bec assez fort pour un passereau a des caractéristiques particulières : il apparaît comprimé latéralement et se prolonge à son extrémité par une indentation de la partie haute vers le bas.

Les Pies-grièches ont un régime carnivore et insectivore adapté selon les espèces. Elles se nourrissent d'invertébrés, comme les lombrics, les araignées et insectes et d'autres petits animaux vertébrés, lézards, amphibiens, très petits mammifères, petits passereaux.

L'espèce la plus répandue en France est la pie grièche écorcheur ou Lanius collurio. Elle est facilement repérable par son plumage blanc rosé et brun, et surtout sa tâte grise et son bandeau noir sur l'œil. C'est une espèce migratrice, ainsi que la plus méridionale des pies grièches en France, la pie grièche à tête rousse ou Lanius senator.

La pie grièche grise ou Lanius excubitor qui compte parmi les espèces les plus grandes n'est qu'une migratrice partielle. Les mâles vigoureux sont souvent sédentaires. A l'époque de la fauconnerie, elle était dressée à chasser les petits oiseaux.